Patrimoines de nos campagnes

Jules Renard

Jules Renard est né le 22 février 1864, à Châlons-du-Maine (Mayenne) ; dès l’âge de deux ans, il arriva dans la Nièvre, à Chitry-les-Mines, pays de son père. Il pourra donc, plus tard, écrire fort justement : "J’ai le droit de me dire enfant, enfant par le cœur, de Chitry-les-Mines. C’est bien là que sont nées mes premières impressions". "Poil de Carotte" (troisième enfant, non désiré, de la famille), comme le surnomme sa mère, passera à Chitry son enfance, dans une maison qui existe encore aujourd'hui et qu’il décrira comme "la plus belle, la plus frappante du village".

C’est encore là, ensuite, de 1875 à 1881, pensionnaire à Nevers, qu'il passera ses vacances scolaires. De fin 1881 à 1910, année de sa mort, Jules Renard résidera principalement à Paris. Il séjournera cependant le plus fréquemment possible dans la Nièvre, surtout à partir de 1886, date à laquelle il loue à Chaumot, commune limitrophe à Chitry, une maison, que l’on peut toujours voir, surplombant l’ Yonne et le Canal du Nivernais, et qu’il baptisera "la Gloriette ". L’attachement de Jules Renard pour "sa petite patrie" le conduira à être élu conseiller municipal de Chaumot en 1899 puis maire de Chitry de 1904 à sa mort. Si sa vie est inséparable de Chaumot et de Chitry, son oeuvre littéraire en est tout autant imprégnée. Qu’il s’agisse de "Poil de Carotte", son livre le plus connu, du "Vigneron dans sa vigne", d’ "Histoires naturelles", de "Bucoliques" ou de son célèbre "Journal", Renard puisera très souvent son inspiration dans la campagne nivernaise et parmi ses "frères farouches". Il sera inhumé, à Chitry, le 24 mai 1910.
Ecrivain éminemment classique, membre de l’Académie Goncourt, ses livres, empreints d’humour et de poésie, ont fait et font l’objet de nombreuses éditions tant en France qu’à l’étranger. Ses œuvres complètes ont été notamment publiées, en trois volumes, par la N.R.F. dans la Bibliothèque de la Pléiade.


Jean-François FLAMANT (Jean-François Flamant a dirigé l'édition des Lettres Retrouvées de Jules Renard (Le Cherche-Midi, éditeur - 1997). Il a procuré ensuite l'édition savante de la Correspondance Générale - 1880 - 1910 en deux volumes ( Honoré Champion éditeur 2009) )

"Chitry-les-Mines, La Petite Patrie de Jules Renard", articles parus dans le journal La Croix, les 6 et 7 Février 2016.

Si vous voulez en connaître plus sur la vie de Jules Renard, nous vous proposons la E-rando à Chitry-Les-Mines.

Monument de l'Emeraude

Corbigny, au pied du Morvan, la nuit du 15 janvier 1934, fut réveillée par les vrombissements des moteurs d’un avion en perdition qui s’écrasa sur une petite colline au nord de la commune. Le crash de l'Emeraude fit 10 morts.

En arrivant sur le site, en remontant, l’allée, une signalétique vous expliquera étape par étape l’histoire du vol inaugural. Au pied des quatre colonnes, hautes de 20 mètres qui se dressent vers le ciel, se trouvent 10 médaillons gravés aux noms des victimes. 
Au cimetière de Corbigny se trouve une tombe dont la croix est faite de 2 longerons de l’avion et où reposent les restes des victimes qui ne purent être identifiés.

Tuilerie de la Chapelle de Sarre

Sur les hauteurs de Corbigny se trouve la tuilerie de la Chapelle de Sarre, construite au XVIIIème siècle. Briques, tuiles et tomettes, produites à partir de la terre de la carrière voisine, sont cuites au feu de bois. On peut admirer la très belle charpente du séchoir.
 

Visite gratuite (1h environ) les lundis, mercredis, jeudis, vendredis de 9h à 12h et de 14h à 17h. Le samedi sur réservation.
Tél : 03 86 20 10 53 ou 06 07 44 16 48

  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • Pinterest App Icône

© 2023 by My Agrolinx. Proudly created with Wix.com